Émilien

Les personnes de petite taille sont conscientes que les gens se retournent souvent sur leur passage. Cette expérience n’a pas toujours besoin d’être négative. À 18 ans, Émilien ne se soucie plus des regards intrusifs ou des moqueries. Il a reçu quelques commentaires sur son corps lorsqu’il était au primaire et au secondaire, mais il n’a jamais réellement subi d’intimidation. Il est conscient que les préjugés ne le définissent pas et que sa différence ne l’empêche pas de vivre une belle vie.

En fait, il trouve sa vie plutôt simple. Il a un bon cercle social et l’harmonie règne au sein de sa famille. Se laissant inspirer par ses intérêts naturels, il s’oriente vers les domaines du jeu vidéo et du film d’animation. Il suit donc une formation collégiale en animation 3D dans laquelle il ne rencontre aucun problème d’accessibilité. Il compte poursuivre à l’université, ce pour quoi il a demandé de l’aide financière. Il n’est pas inquiet de trouver un travail dans son domaine lorsqu’il aura complété sa formation. Toutefois, l’énergie qu’exigerait la recherche d’un emploi étudiant et les obligations qui y sont associées prolongeraient de beaucoup son parcours académique et le priveraient d’un mode de vie équilibré.

Cette stabilité, Émilien l’a acquise en intégrant le parabadminton à son quotidien en tant qu’élève athlète. En effet, il consacre une grande partie de ses temps libres à ce sport et participe à des compétitions et championnats. Il pratique plusieurs fois par semaine et s’est créé un cercle social parmi les autres joueurs. Sa bonne forme physique lui donne confiance qu’il saura maintenir sa santé et son autonomie sur le long terme, tout en l’aidant à développer son estime de soi. Il a à cœur de conserver un esprit sain dans un corps sain.

Extrait audio de l'entrevue d'Émilien

La séance d'Émilien

La séance d'Émilien

Avec la participation financière de

Scroll to Top